La mixité, un atout pour le triathlon

En 2018, le travail de la commission « Triathlon Féminin » de la LBFTD se poursuit, avec un nouveau nom : « Commission Mixité« .

La mixité, force du triathlon. Hommes et femmes courent ensemble, et les caractéristiques de la discipline permettent à chacun·e de s’y exprimer pleinement.

L’ambition de la Ligue pour les années à venir : faire du triathlon un sport exemplaire, où les femmes sont représentées à hauteur de leur place dans la société. Avec 27% de triathlètes féminines, il y a du progrès, mais encore beaucoup de travail.

Plan d’actions 2018-2019

  • Un important travail de communication : par exemple, déconstruire l’image selon lesquelles les femmes ont besoin d’être « protégées » dans la pratique de leur sport. Un premier triathlon (surtout le départ en natation) peut être intimidant, mais face à cette peur, hommes et femmes sont égaux.
  • Dans cet esprit, l’extension à tous les débutants, sans distinction de genre, des aménagements réservés aux dames dans le cadre de la Ladies Cup. À terme, la Ladies Cup devient un challenge « Starters » réservé aux débutants, hommes et femmes.
  • L’instauration de primes égales pour hommes et femmes.
  • La promotion du relais mixte (1 femme/1 homme/1 femme/1 homme), future épreuve olympique (Tokyo 2020).
  • Et renforcer l’implication des clubs en désignant un·e responsable au sein de chacun.

Pour y arriver, nous avons besoin de vous ! Athlètes de tous bords, junior, vétéran, femme, homme, compétiteur·rice invétéré·e ou sportif·ve du dimanche : œuvrer pour le sport pour tous·tes, c’est œuvrer pour un sport plus juste et une société plus égalitaire !

Contactez la Commission Mixité : commission@triathlon-feminin.be